bandeau
Vous êtes ici : Formations >> Master - Mention Informatique >> MIASHS : Big data et fouille de données >> Organisation et contenu de l'enseignement
  • Organisation et contenu de l'enseignement

  • Le volume horaire total du master est de 745h de cours et 1100h de stage et TER (1ère année de master (M1) : 485h de cours & 400h TER, 2nde année de master (M2) : 260h de cours, 700h de stage)

     

     

    1er semestre

     

    UE Programmation avancée - (2 EC - 60h)

    Il s'agit ici de compléter la formation des étudiants en programmation dans deux paradigmes fondamentaux de la construction de systèmes informatiques :

    • Systèmes multi-agents (4 ECTS)
    • Systèmes auto-adaptatifs (4 ECTS)

    UE Outils mathématiques - (2 EC - 60h)

    Les étudiants renforceront dans cette UE leurs compétences en mathématiques sur les outils et concepts mathématiques nécessaires à l'analyse des données et de leur traitement.

    • Mathématiques et théorie de l'information (4 ECTS)
    • Complexité algorithmique (4 ECTS)

    UE Humanités numériques 1 - (2 EC - 60h)

    Les étudiants apprendront les problématiques fondamentales du traitement de données, ainsi que leurs enjeux, du point de vue de leur usage dans les sciences humaines et sociales.

    • Introduction aux problématiques des données en sciences humaines (3 ECTS)
    • Web sémantique ou Construction d'ontologies ou EC libre (problématique particulière en humanités numériques) (3 ECTS)

    UE Culture Générale  - (2 EC -  65h)

    • Anglais (4 ECTS)
    • Méthodologie de la recherche (4 ECTS)

     

    2eme semestre

     

    UE Informatique pour le « big data » - (2 EC - 60h)

    Les étudiants s'initieront ici à deux types de problématique informatique complémentaires : celle de l'analyse et celle de la visualisation de grandes masses de données.

    • Fouille de données et « text mining » (4 ECTS)
    • Visualisation de masses de données (4 ECTS)

    UE Organisation et analyse de données - (3 EC - 90h)

    • Décision et parcours d'espace de données (3 ECTS)
    • Statistiques et analyse de données (3 ECTS)
    • Cours choisi sur une liste proposée chaque année par les masters STS (3 ECTS)

    UE Humanités numériques 2 - (2 EC - 60h)

    • Un EC pris dans une liste proposée par le master Humanités Numériques ; il s'agit d'une EC permettant d'aborder les aspects concrets des besoins des SHS dans le numérique (par exemple, Etude des besoins et cahier des charges dans la gestion de l'information, ou Rencontres avec des professionnels des médias)
    • Un EC libre pris dans un master autre que STS

    UE TER Projet dirigé - 400h + 30h de cours - (7 ECTS)

    Les étudiants ont à réaliser un projet, écrire un mémoire et à soutenir publiquement ce projet. Il consiste d'une part à faire l'étude d'un domaine de spécialité et d'autre part à réaliser un programme informatique mettant en œuvre des technologies de pointe en utilisant les méthodes dites agiles. Un cours obligatoire complète leur accompagnement.

    • Méthodologie de la conception (2 ECTS)
    • Projet et étude du domaine (5 ECTS)

    Ce projet inclut l'exploration d'un domaine de spécialité associant mathématiques, informatique et sciences humaines (au sens large). Il représente pour l'étudiant environ 400h de travail. Il s'effectue sous la direction de l'un des enseignants du master ou de l'un des masters associés (Informatique, Humanités numériques).

     

    3eme semestre

     

    UE Recherche et développement - (5 EC - 100h)

    L'étudiant s'initie à la mise en œuvre, sur des problématiques complexes, des connaissances théoriques qu'il a acquises en M1.

    • Algorithmique pour le « big data » (3 ECTS)
    • Fouille de données (3 ECTS)
    • Grands corpus, données des réseaux sociaux (3 ECTS)
    • Apprentissage automatique (3 ECTS)
    • Logiciels libres et protection de données (3 ECTS)

    UE Mathématiques pour le big data - (2 EC - 60h)

    L’exploitation et la protection des masses de données nécessite des techniques mathématiques sophistiquées, l'objectif de cette UE est de présenter ces techniques en tenant compte du profil non spécialisé (en mathématiques) des étudiants auquel elle s'adresse.

    • Modèles formels pour le « big data » (4 ECTS)
    • Protection et sécurité de l'information (4 ECTS)

    UE Culture et Humanités - (2 EC - 50h)

    • EC pris dans une liste proposée chaque année par le M2 Humanités numériques, dans le parcours Numérique : enjeux et technologies (4 ECTS)
    • Séminaire numérique et rencontres professionnelles (3 ECTS)

     

    4eme semestre

     

    UE Stage et spécialisation - (700h stage + 50h de cours)

    • Séminaire recherche et développement (20h - 5 ECTS) - Ce séminaire fait suite aux conférences du premier semestre, mais avec dans la mesure du possible des intervenants sur les spécialisations dans lesquels les étudiants travaillent, et avec en perspective un approfondissement de l'aspect recherche et développement. Des interactions sont organisées avec les intervenants ainsi que des séances de restitution.
    • Séminaire méthodologie de la conception (30h - 5 ECTS) - Dans la même philosophie que le cours du même nom de l'année antérieure, mais en accentuant plus sur la mise en situation régulière des étudiants et sur un suivi régulier du déroulement du stage, ce séminaire encadre les étudiants à la fois dans leur méthode de travail, d'écriture et de présentation. Pour mieux insérer les travaux des étudiants dans le contexte de la recherche et des méthodes de pointe, des doctorants ou d'anciens stagiaires devenus professionnels viennent exposer leur travail. Des thèses récentes sur des sujets connexes à ceux des étudiants sont étudiées.
    • Stage (700h - 20 ECTS) - La formation s'achève sur un stage de 700h (5 mois). Ce stage peut se dérouler en entreprise, si c'est un stage professionnel, ou dans un laboratoire public ou privé si c'est un stage de recherche. Il est validé avec la réalisation d'un système informatique ou d'une de ses parties et la rédaction d'un rapport écrit ou mémoire, et soutenu publiquement. L'étudiant doit avoir un encadrant dans son stage et, si le stage s'effectue à l'extérieur de l'université, également un encadrant de l'un des laboratoires sur lesquels s'appuie la formation, qui veillera à la conformité du déroulement du stage et du contenu du rapport ou mémoire avec les exigences du master.
    • retour en haut de la page